Heritier Watanabe

Heritier Watanabe

Congo

Rumba-

Comme tout bon Congolais, Hériter Bondongo Kabeya n’a pas échappé au syndrome de la musique.
Né le 29 Août 1982 à Kinshasa, il prend ses premiers cours de chant à 10 ans avec comme model Papa Wemba et Koffi Olomidé. Adolescent, il est remarqué par e groupe Wenge BCBG de JP Mpiana qui lui permet de participer aux différentes répétitions pour sa propre formation. Peu de temps après, il fait un test chez wenge music maison mère, le boss werrason est séduit et demande la permission à la famille d’assurer la formation musicale complète du jeune artiste.
La seule condition étant le bac, il l’obtient l’année suivante et devient membre permanent du wenge MMM. Il signe sa première grande tournée en 2002 avec un double Zénith de Paris et sur l’album, il est en feat avec ferre gola et pose sa voix sur presque tous les titres soit en solo ou en chœur.
En 2004, une grande partie des membres partent pour fonder leurs orchestres et 0 seulement 22 ans, on parle de Hériter Watanabé comme chef d’orchestre du wenge MMM.
Avec cette maturité, le chanteur, danseur et auteur-compositeur-interprète se fait remarquer sur ses vocaux dans les compositions de groupe mais aussi sur les albums solos de werrason. Il gagne en popularité chez les fans de la rumba congolaise et signe 2 titres sur l’album temps présent et est le seul à faire des solos avec l’arrivé du leader du groupe. Il compose plusieurs autres tubes sur techno malewa vol 1 et 2 et sur fleche ingeta.
En 2015, Hériter Watanabé assure avec succès un concert 100% à lui. Il ira par la suite montrer sa reconnaissance à celui qui a été un père et qui lui a pratiquement tout apprit. Après cet acte, Héritier sort de l’écurie et commence sa carrière solo.
Cette nouvelle aventure se fait sous le label Obouo du producteur ivoirien David Monsoh et débute par un grand concert à guichet fermé, une première dans la musique congolaise.
Le jour de son anniversaire (2016), il publie son 1er album carrière d’honneur-retirada sur lequel il fait des collaborations avec Wally seck, Jack’lov et le rappeur fababy. Le tube B.M atteint plus de 100.000 ce même jour.
Prince de la rumba congolaise, hériter watanabé se dit prêt à assurer la promotion de cette musique au-delà des frontières.

 

Description : Description : l’étoile montante de la rumba congolaise débarque pour sa première fois à Abidjan. Avec son orchestre au grand complet, Hériter Watanabé sera en concert live sur 2 jours.

Le 07 pour un diner gala vip

Et le 08 pour un concert memorable au palais de la culture