Nyboma

Nyboma

Congo

Rumba-

 

Venu des côte sud-américaines lors des voyages transatlantiques, la rumba cubaine a séduit une bonne partie de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Ayant du mal à s’implanter au niveau de certains pays de l’empire mandingue où la musique est réservée exclusivement aux griots, le Congo l’a adopté puis en a fait l’un de ses principaux rythmes musicaux dans les années 1930 en l’adaptant au lingala (langue nationale) avec les quelques musiciens du moment pour la transformer en Rumba congolaise.

Nyboma Canta, est un artiste Zaïrois né dans la localité de Nioki en plein bassin de Congo. Découvrant la musique très tôt, il pousse ses premières notes lors des spectacle d’école et au sein de son église. A 18 ans, il intègre le groupe Baby National puis signe sous le label Editions Veve de Verckys Kiamuagana et se positionne sur le Soukous qui au-delà de la Rumba traditionnelle, donne plus de rythme et un ton encore plus dansant. Cette originalité est fortement appréciée du public et en 1975 Nybome devient leader de l’orchestre Kamale fondé par Verckys et l’orchestre Lipua lipua. Après plusieurs départ, Nyboma monte aux commandes et rebaptise le groupe en Les kamale et devient un célèbre groupe de danse avec les tubes Salanga et Afida na ngai.

3 ans plus tard, il intègre les All stars africains, enregistre plusieurs albums et l’un de ses plus grands succès le titre double double et aussi titre dédié à Malcolm X. Ayant travaillé avec plusieurs grands musiciens tels Empire Bakuba, Koffi Olomidé et l’orchestre 4 étoiles, Nyboma a eu une collaboration constante et fidèle avec Pepe Kallé qui partage son succès et ses plus grandes scènes.

Aujourd’hui vétéran du Soukous, il travaille toujours dans la promotion de la musique Congolaise et à 63 ans, Nyboma est à l’affiche de l’un des évènements les plus sélecte, le concert 100% retro Rumba auquel il donne rendez-vous à tous les amoureux de cette musique et promet un spectacle inédit avec à ses coté Sam Mangwana et Kanda Bongo Mam.