Sam Mangwana

Sam Mangwana

Congo

Rumba-

 

Venu des côte sud-américaines lors des voyages transatlantiques, la rumba cubaine a séduit une bonne partie de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Ayant du mal à s’implanter au niveau de certains pays de l’empire mandingue où la musique est réservée exclusivement aux griots, le Congo l’a adopté puis en a fait l’un de ses principaux rythmes musicaux dans les années 1930 en l’adaptant au lingala (langue nationale) avec les quelques musiciens du moment pour la transformer en Rumba congolaise.

Né à Kinshasa d’un père zimbabwéen et d’une mère angolaise, Sam Mangwana est l’un des plus grands ambassadeurs de cette rumba congolaise qui a réussi à installer ce genre musical dans le cœur des mélomanes des différents pays où lui et ses musiciens ont poser leurs valises. Révélé au public par le célèbre Tabu Ley Rochereau, Sam intègre des groupes en vogue tels que Africa fiesta ou encore Afrisa international où il se fait remarquer par sa voix et ses textes forts. Avec son ami et talentueux musicien-compositeur Franco du TP OK JAZZ, il forme le groupe African All Stars et enregistre de nombreux tube à succès qui ont fait danser les deux rives du fleuves Congo, et aussi toute l’Afrique.

La discographie de Sam est aussi vaste que de qualité avec des chansons dans 7 langues et des titres comme waka waka qui a été repris de l’Afrique jusqu’en Amérique par shakira, la fête au village, Aladji ou encore Fati mata qui parle d’une jeune fille ivoirienne amoureuse mais extrêmement jalouse.

A 73, Sam Mangwana continue de promouvoir cette Rumba congolaise qui l’histoire de sa vie et pour cette année 2018, il offrira un concert unique en Côte d’Ivoire qui a été l’un des pays qui a contribuer fortement à sa carrière internationale.

Rendez-vous ce 14 avril pour revisiter son répertoire et vibrer aux sons de ses plus belles mélodies au concert 100% retro Rumba avec Nyboma et Kanda Bongoman.